VapeBook

Wiki Category : Dico

Koen Geens

Hits: 2

Koen Geens est avocat, professeur de droit des entreprises et de droit financier à la KU Leuven et cofondateur du cabinet d’avocats Eubelius, le plus grand de Belgique.

Il est chef de cabinet du Ministre-Président flamand Kris Peeters entre 2007 et 2009. En 2013, il devient le ministre des Finances du gouvernement Di Rupo, après la démission de Steven Vanackere qui a été déstabilisé à la suite d’une affaire compliquée d’accords commerciaux supposés entre l’Algemeen Christelijk Werknemersverbond (ACW), le mouvement ouvrier chrétien flamand et la banque Belfius.

Lors de sa nomination en tant que ministre des finances, il est immédiatement critiqué à cause de son appartenance au bureau Eubelius qui a aidé l’ACW à effectuer des accords commerciaux avec Belfius, situation qui a amené Steven Vanackere à démissionner. Ce bureau a également participé à la liquidation d’Arco, également source de tensions politiques. Après sa désignation, il annonce qu’Eubelius ne représentera plus l’ACW et Arco.

Il avait été nommé par le gouvernement comme administrateur de BNP Paribas Fortis, mais cette fonction n’est pas compatible avec celle de ministre. Il est également l’une des personnes clés de « Vlaanderen in Actie » (la Flandre en Action), un projet des autorités flamandes envisageant de faire de la Flandre une des régions les plus dynamiques de l’Europe du futur.

Il est membre du département des sciences humaines de la Académie Royale Flamande de Belgique des Sciences et des Arts et de l’Academia Europaea. Il est également président du conseil d’administration de la haute écoleThomas More. En 2009, il est candidat à la succession de Marc Vervenne comme recteur de la Katholieke Universiteit Leuven, mais c’est son rival Mark Waer qui est élu.

Lors des élections fédérales du 25 mai 2014, il se présente dans la circonscription du Brabant flamand et est élu avec plus de 45 000 voix de préférence. Il devient alors ministre de la Justice, le 11 octobre 2014, au sein du gouvernement Michel. Koens Geens a présenté sa démission après attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles, refusée par Charles Michel.

 

Source : wikipédia

IQOS

Hits: 6

L’introduction d’IQOS (“I quit ordinary smoking” – “Je quitte  la cigarette ordinaire”) a été annoncée le 26 juin 2014.  Le produit est commercialisé par Philip Morris International sous les marques Marlboro et Parliament.  Initialement lancé en 2014 au Japon et en Italie, l’IQOS est progressivement déployé dans d’autres pays.  À la fin de 2016, il était disponible dans plus de vingt pays, avec des projets d’expansion en plusieurs autres en 2017. Philip Morris International a prévu que lorsque 30 milliards d’unités seraient vendues, IQOS augmenterait ses bénéfices de 700 millions de dollars. En 2016, la société a affirmé que les investissements totaux réalisés dans le développement et l’évaluation de ces produits ont dépassé les 3 milliards de dollars.

L’appareil à fumer IQOS se compose d’un chargeur de la taille d’un téléphone portable et d’un support qui ressemble à un stylo. Le bâtonnet de tabac jetable, une cigarette courte, contient du tabac transformé et du propylène glycol, [la clarification nécessaire] est insérée dans le support qui le chauffe ensuite à des températures allant jusqu’à 350 ° C. La fumée libérée contient de la nicotine et d’autres produits chimiques. La quantité de nicotine fournie peut être un peu forte pour les fumeurs de cigarettes légères. Les utilisateurs ont signalé moins d’odeur et d’odeur sur les vêtements. La fumée générée par IQOS contient des substances provenant de la pyrolyse et de la dégradation thermogénique qui sont identiques aux constituants trouvés dans la fumée de cigarette traditionnelle du tabac. Un examen effectué en 2017 a révélé «peu de recherches sur les substances libérées après que l’appareil a chauffé la pâte à base de tabac, mais les effets physiques sur les utilisateurs ne sont pas encore connus».

En décembre 2016 [échec de la vérification], Philip Morris International a présenté une demande à la Food and Drug Administration des États-Unis pour que l’IQOS soit autorisé en tant que produit du tabac à risque modifié. En 2017, selon deux éditeurs de la revue JAMA Internal Medicine, après la publication d’une lettre de recherche décrivant les produits chimiques nocifs dans les produits du tabac non chauffés, Philip Morris International a contacté les institutions où les chercheurs travaillaient et remettait en question les méthodes utilisées. l’étude; les rédacteurs ont décrit ceci comme une forme de «pression pour supprimer le discours qui pourrait nuire aux intérêts commerciaux». En décembre 2017, Reuters a publié des documents et des témoignages d’anciens employés détaillant les irrégularités dans les essais cliniques menés par Philip Morris pour l’approbation du dispositif IQOS par la FDA. La décision de la FDA de savoir si l’IQOS peut être vendu aux États-Unis est prévue d’ici 2018. [34]

Philip Morris International a l’intention de convertir ses clients à l’utilisation de cigarettes qui ne brûlent pas la chaleur [clarification nécessaire] Les cigarettes IQOS sont vendues comme une alternative aux cigarettes ordinaires. Philip Morris déclare que l’appareil à fumer IQOS est aussi addictif que le tabagisme conventionnel. IQOS est vendu avec un avertissement que la meilleure option est d’éviter complètement le tabagisme.

 

Source : Wikipédia

Craving

Hits: 1

Le craving (de l’anglais: « désir ardent, appétit insatiable ») représente une impulsion vécue sur un instant donné, véhiculant une envie de consommation d’un produit psychoactif et sa recherche compulsive ou encore l’application d’un comportement. Le terme “craving” est souvent associé au ressenti d’un alcoolique en sevrage.

 

Source : Wikipédia

Stefan Didak

Hits: 1

Stefan Didak est le fondateur de NotBlowingSmoke.org, un organisme de défense du vaporisateur aux États-Unis, créé en opposition à la campagne du département de santé californien StillBlowingSmoke.

Stefan Didak est un défenseur de la cigarette électronique très actif aux États-Unis sur les réseaux sociaux. Il apparaît dans le film Beyond the Cloud.

Philippe Presles

Hits: 1

Philippe Presles est médecin, tabacologue et diplômé en éthique de santé. Appelant à la mobilisation des médecins, il est à l’initiative de l’appel pour la reconnaissance de la cigarette électronique, appel signé par de nombreux spécialistes traitant des maladies liées au tabac et dont les premières signatures ont été publiées le 7 octobre 2013 lors de la manifestation des vapoteurs au Parlement européen.

Ancien fumeur et touché de près par les ravages du tabac, Philippe Presles constate qu’après de nombreux essais infructueux la cigarette électronique est la meilleure alternative pour stopper le tabac. Dans son livre intitulé “La cigarette électronique, enfin la méthode pour arrêter de fumer facilement“, Philippe Presles s’explique. Pour lui en tant que médecin, la cigarette électronique est une véritable révolution, à tel point qu’il la conseille à ses patients.

Médecin, tabacologue, Philippe Presles est spécialisé dans l’économie de la santé (MBA du groupe HEC), l’éthique de la santé (Université de Lille) et la prévention (Ouvrage «Prévenir », Editions Robert Laffont, 2006). Il est fondateur- dirigeant de l’Institut Moncey, société éditrice de sites internet santé (comme www.e-sante.fr dont il est le rédacteur en chef) et de conception de campagnes de prévention.

Lorillard

Hits: 1

Lorillard Tobacco Company. 3ième entreprise de tabac aux USA. Principale marque de cigarette distribuée : Newport et Kent.
A racheté en 2012 le leader de la cigarette électronique aux États-Unis, Blu, pour 135 millions de dollars. A également racheté en 2014 la société Skycig.
En négociation pour fusionner avec le cigarettier Reynolds.

JTI

Hits: 2

Japan Tobacco International. Acteur majeur de l’industrie du tabac. Distribue notamment les marques Camel, Winston et Benson & Hedges. JTI a racheté en 2014 la marque de cigarettes électroniques E-lites et a commercialisé la même année le premier vaporisateur de tabac, Ploom.