Juuling ? La nouvelle tendance dangereuse chez les ados

Hits: 411

Décidément… les adolescents sont plein de mauvaises ressources. Avec la viralité des réseaux sociaux, de nombreuses tendances stupides comme celle d’avaler une capsule de lessive en se filmant émergent régulièrement. Aujourd’hui il s’agit du “juuling” et elle concerne la cigarette électronique… on vous explique !

On ne compte plus les dangereux challenges que les adolescents s’attachent à trouver pour impressionner la galerie. Après le Tide Pot Challenge ou le Hot Coil challenge voici venu le petit dernier : le juuling. Mais contrairement aux challenges évoqués juste avant, le “juuling” concerne la cigarette électronique.
La tendance a émergé au printemps dernier aux Etats-Unis. De plus en plus d’élèves se procurent cette cigarette électronique baptisée “Juul” qui ressemble à s’y méprendre à une clé USB et qui est (pour l’instant) uniquement commercialisée aux Etats-Unis. “Les gens vont dans les toilettes pour fumer en cachette entre les heures de classe ou pendant les cours” raconte un étudiant.

Et comme l’explique Leigh Dunanvan, la principale au lycée Godwin, “les enfants sont toujours en quête de nouvelles expériences. Je ne pense pas qu’ils ne rendent compte des dangers“.
Matt Myers, responsable d’une campagne anti-tabac pour enfants aux Etats-Unis explique que le problème de fond vient du fait que cette cigarette électronique a été pensée pour les adolescents et que son marketing est clairement orienté pour séduire cette cible bien particulière. Elle ressemble à un gadget et cela la rend attirante, sans parler des saveurs “friendly” que l’on peut choisir comme la crème brûlée par exemple.
Pour ce spécialiste “c’est le produit ‘parfait parce que les enfants n’ont pas la moindre idée qu’un objet aussi élégant, moderne, et high tech pourrait se révéler dangereux”.

Si la vente de cigarette électronique est interdite aux mineurs il est toutefois très facile de s’en procurer sur internet. Le risque est de provoquer l’addiction chez les jeunes puisque les liquides contiennent une forte dose de nicotine. L’important est donc d’en discuter ouvertement avec son enfant et de lui présenter les risques sur le long terme.

Source : Juuling ? La nouvelle tendance dangereuse chez les ados

Commentaires FaceBook

2 réflexions sur “Juuling ? La nouvelle tendance dangereuse chez les ados”

  1. Justement, si, on peut trouver des articles sur le taux létal de la nicotine, mais il faut en consommer une très très forte dose.
    Le fait est que des enfants qui n’ont jamais été confrontés à la nicotine peuvent en devenir addict par simple consommation de ce produit et qu’il en serait vraiment regrettable.
    Un simple exemple qui peut simplement discréditer la mise en cause de la cigarette électronique est que malgré l’interdiction de conduire une voiture sans en avoir le permis n’empêche pas les ados de voler les clés de la voiture de papa ou maman et d’aller faire un tour (c’est bien plus dangereux de conduire un engin à moteur qu’une cigarette electronique) ce n’est pas pour autant que l’on interdit la vente de voiture!
    Et la forte dose de nicotine dont on parle pour ce dispositif, il faut bien le préciser sont des sels de nicotine et non de la nicotine proprement dite.
    Genre kodopod, mi-one, etc…

  2. Comme le dit lui même l’article, les ados vont jusqu’à avaler des capsules de lessives…
    Je n’ai vu aucune de ces marques de lessives en ressentir une quelconque mauvaise presse, mais là, au calme, l’éditeur n’hésite à très fortement insister sur les risques car “les cigarettes électronique contiennent une forte dose de nicotine”, on pari sur le fait qu’elle ne sait absolument pas de quoi elle parle ?

    Moi non plus d’ailleurs. Etant donné que, aucune information sur le taux de nicotine ne peut être trouvée sur le net !
    difficile dès lors de porter un jugement “impartial” sur sa dangerosité dûe à la nicotine contenue !

Les commentaires sont fermés.